La détection pour solutions d’automatismes industriels

La société Electis est présente dans ce vaste domaine représenté par les produits de détection industrielle et apporte son expertise dans la définition de solutions pour ses clients qui œuvrent dans de très nombreux domaines d’activités industrielles et distribue en partenariat les produits de marques Schneider Electric, Phoenix Contact, Sick, Universal Robots, Pepperl+Fuchs, Chauvin Arnoux Pyrocontrole, Prosensor et Kimo.

Que l’on parle d’automatisation industrielle en agroalimentaire, en pharmaceutique, en chimie, en fabrication électronique ou électrotechnique, en plasturgie, en imprimerie par exemple ou dans le domaine des infrastructures comme les stations d’épuration et de traitement d’eau potable la détection est omniprésente. Dans le vaste secteur de la construction de machines, de la robotique, des industries mécaniques au sens large, de la construction automobile et des équipementiers, dans la fabrication d’engins de travaux publics ou encore agricole ; sans pouvoir être exhaustif on peut affirmer que la détection est présente partout en industrie.

Détection électronique

            La détection électronique est depuis plusieurs décennies la partie prépondérante et la plus active en termes d’innovations du monde de la détection en particulier dans les techniques optoélectroniques qui permettent de nombreuses solutions de détection, d’identification ou de vision. Ces solutions sont de plus en plus flexibles, performantes et communicantes, dirigées vers l’industrie 4.0 pour permettre la meilleure efficacité des processus industriels.

Détecteurs photoélectriques

Des solutions de détecteurs photoélectriques [Photoelectric Sensors] existent avec plusieurs principales techniques de détection.

Cellules en mode barrage : l’émetteur (une LED en émission infrarouge, rouge visible ou laser) et le récepteur (photodiode ou phototransistor) sont intégrés dans deux boitiers séparés installés l’un en face de l’autre. Cette technique permet d’obtenir de grandes distances de détection et également la détection de presque tous les objets de taille suffisante par rapport au diamètre du faisceau qu’ils soient opaques ou réfléchissants. Peu sensible aux perturbations c’est le mode idéal en environnements difficiles.

Détecteurs en mode réflex : l’émetteur et le récepteur sont logés dans le même boitier, on positionne un réflecteur aligné en face du détecteur. Plusieurs technologies sont disponibles.

Les cellules réflex simple, on émet en général en infra-rouge proche (850 à 950nm), on peut obtenir une distance importante, certes inférieure au mode barrage mais avec l’avantage d’un boitier unique et donc d’une seule alimentation.

Les cellules en mode réflex avec filtre polarisant permettent en particulier la détection d’objets brillants et réfléchissants, la lumière émise est en général dans le rouge visible (660nm) ce qui facilite également l’alignement vis-à-vis du réflecteur adapté, par contre les distance de détection sont plus réduites qu’avec un réflex simple en IR.

Les cellules pour détection d’objets transparents ; leur faible hystérésis leur permet de détecter du verre, des plastiques transparents ou la faible atténuation du signal ne permettrait pas une détection fiable avec des cellules réflex classiques.

Détecteurs en mode réflexion directe sur l’objet : Aucun réflecteur n’est nécessaire, un seul appareil est installé mais ces détecteurs fonctionnent sur une plage distance plus réduite. Ce mode peut se décliner en plusieurs techniques :

            Les détecteurs en mode réflexion directe simple : on utilise la réflexion diffuse de l’objet lui-même avec en général un réglage de sensibilité, la distance de détection dépend de la couleur de l’objet et du fond devant lequel il est présent. Un arrière-plan plus clair que l’objet rend cette technique inopérante.

Les détecteurs en réflexion directe avec effacement d’arrière-plan permettent à travers une technique de détection par triangulation d’ignorer les objets parasites situés au-delà de la zone de détection. C’est la position de l’objet dans la zone de détection qui est prise en compte de ce fait on peut détecter à la même distance un objet clair comme un objet foncé et donc s’affranchir de leur couleur comme de leur luminosité. Cette technique est très utilisée en particulier en lumière rouge visible et la détection laser permet de détecter de manière fiable des objets (ou contours) mêmes très petits.

Les détecteurs en réflexion directe avec effacement de l’avant-plan sont moins courants, c’est une variante qui permet d’ignorer les objets situés dans une zone entre le détecteur et la zone de détection minimum réglée.

Les fibres optiques et cellules ou amplificateurs pour fibres optiques :        Ces produits sont généralement utilisés pour la détection de cibles de petites tailles, dans des espaces réduits ou dans des conditions difficiles ou des températures conséquentes. Les fibres optiques multimodes sont les plus utilisées en industrie, elles existent le plus couramment en fibres optiques plastiques mais également en verre (en particulier pour des conditions de température élevée). On retrouve des techniques évoquées précédemment avec des embouts de fibre optique permettant la détection en système barrage ou en système réflexion directe.

Détecteurs photoélectriques OsiSense XU Schneider Electric [Telemecanique Sensors]

Les multiples gammes de détecteurs photoélectriques OsiSense XU de Schneider Electric [Telemecanique Sensors] apportent de nombreuses solutions de capteurs photoélectriques en différentes approches.

La famille OsiSense XU, d’usage général se décline en format cylindrique Design 18 mm XUB, rectangulaires Design miniature XUM, Design compact 50×50 XUK et Design compact XUX. Dans ces gammes on retrouvera des produits de fonction monomode sur tous les formats (une seule technique de détection par référence produit) ou de fonction Multimode sur XUM, XUK et XUX (fonction barrage en ajoutant l’émetteur, fonction reflex polarisé en ajoutant un réflecteur, proximité ou proximité avec effacement d’arrière-plan le cas échéant sans accessoire).

Les familles Schneider Electric [Telemecanique Sensors] comprennent également des gammes OsiSense XU Application en format fourche (XUY…ou XUV…) ou cadre (XUV…) et Applications spécialisées (séries emballage, assemblage et convoyage, manutention, amplificateurs et fibres optiques, autres format et série tertiaire).

Dans ces domaines applicatifs, on va retrouver des détecteurs plus spécifiques tels que des détecteurs de repères, de matériaux transparents XUKT1KSMM12, de détecteurs à émission laser, de détection d’étiquettes transparentes XUVU ou opaques XUVE, de positionnement et de mesure de distance, des amplificateurs de fibres optiques XUDA et XUYAF avec une gamme de fibres optiques en plastique ou en verre XUF et XUYF.

Capteurs photoélectriques Sick

Sick propose de très nombreuses gammes de capteurs photoélectriques avec toutes les fonctionnalités évoquées et complétées par de très nombreuses innovations.

 

On peut évoquer par exemple le type de lumière qui outre l’approche LED infrarouge ou rouge visible classique propose l’approche [PinPoint LED] plus concentrée et précise et de portée plus importante qui trouve sa place avant les performantes technologies laser [Red Laser Light], mais également les propriétés d’optiques [Focused optics], [V-optics], [Line-shaped light spot], [light array] qui permet une détection sur une ligne de hauteur jusqu’à 50 mm

Enfin la société Sick a développé un circuit intégré spécifique à une application (ASIC) SIRIC® qui a été intégré dans un grand nombre de ces capteurs, il permet notamment une fiabilisation de la détection sans être perturbé par la lumière ambiante ou d’autres capteurs à de grandes cadences de commutation. SICK possède également une grande richesse de capteurs spécialisés.

Parmi les très nombreuses familles de capteurs photoélectriques Sick, on peut citer la famille des capteurs miniatures [Miniature photoelectric sensors] G2S ; G6 ; W2 (W2 Flat un des plus petits détecteurs au monde, W2S W2SG-2 pour objets transparents ; la gamme W4 Plastic (format sucre W4-3 ou encore plus étroite en W4S-3) sous toutes les déclinaisons W4(S)-3, W4(S)-3 PTFE, W4(S)-3 Glass pour détection d’objets transparents, W4SL-3 en laser Teach-In ; W4 Inox ; W8 ; W10.

La famille petit format [Small photoelectric sensors] se compose entre autres des gammes G10, W9-3 également en version pour objets transparents W9-3 Glass et laser W9LG-3 en boitier Vistal ®, les séries très connues W12 boitier métallique en particulier en familles laser EAP W12-2 Laser et le standard en détection de matériaux transparents en W12-3 ainsi que la gamme W18-3.

Les familles compactes [Compact photoélectric sensors] se composent en particulier d’une série économique W23-2, de la fameuse gamme W24-2 en boitier métallique pour des environnements très difficiles avec des versions pour zone Ex catégorie 2G (gaz) et sortie de type EN 60947-5-6 (NAMUR).

Les familles amplificateurs à fibres optiques et fibres optiques [Fiber-optic sensors and fibers] comprennent des gammes pour applications standard WLL170-2 et haute performance WLL180T, WLL190T avec double afficheur 4 caractères, hystérésis réglable, temporisation programmable avec une large gamme de fibres optiques LL3.

 

Détecteurs optoélectroniques pour l’industrie de l’automatisation Pepperl + Fuchs

 

La gamme de capteurs photoélectriques de la société Pepperl + Fuchs est également très étendue en particulier en termes de détecteurs spécialisés ; cependant on retrouve dans la famille des détecteurs standards des modèles miniatures ML4.2, ML6, ML7, ML8 et ML9 miniatures et petits modèles ML17, ML100 et MLV12, MLV41 avec lumière infrarouge, rouge ou laser selon modèle avec outre les fonctionnalités classiques vues précédemment, des possibilités telles que des degrés de contraste réglables et en option la possibilité d’avoir plusieurs points de détection et un apprentissage interne et externe selon modèle (ex MLV12).

La famille de détecteurs compacts de Pepperl + Fuchs regroupe les modèles RL28, RLK28, RL29, RL31 et RLK31avec pour les terminaisons K une alimentation large plage en AC comme en DC, sortie relais, des possibilités telle qu’une entrée de contrôle et une communication I/O Link sur RL31 ainsi que des fonctionnalités similaires à la gamme miniature.

La famille de détecteurs cylindrique de Pepperl + Fuchs se compose des gammes M18 de type GLV18, GLK18, 18GM60, VL18 et VT18 qui existe en version laser classe 1, ainsi que deux produits en M30 en reflexion directe 2,5m ou EAP de 150mm.

Peeperl+Fuchs dispose également d’une gamme étendue d’amplificateurs pour fibres optiques en plastique ou en verre de type basique pour la SU18, classique avec la SU19 (avec afficheur proportionnel) fixation rail DIN, un amplificateur format M18, un petit format ML17-LL et un format cellule MLV41-LL complétés par une gamme complète de fibres optiques plastique ou verre.

Concernant les détecteurs applicatifs, la gamme Pepperl + Fuchs comprend une gamme de cellules optoélectroniques à fourche depuis des modèles miniatures GL2-GL3-GL5 à une gamme de profondeur de la fourche de 10mm à 220 mm modèles GL10 à GL220 avec des modèles avec homologation Atex 3G, une gamme de profondeur de 10 à 220 mm avec lumière laser classe 2 et une gamme GLP de profondeur 30 mm à 120 mm en auto-apprentissage externe et dynamique, une gamme RAL de largeurs de fourche 50 à 150 mm

D’autres gammes de détecteurs spéciaux sont également présents tels que des télémètres de gammes VDM, des transmetteurs optiques de données de gamme LS ou DAD ainsi que des détecteurs dédiés métiers ou en version IO-Link.

La détection de repères

            Le mode opératoire des détecteurs de repères est basé principalement sur la détection de marques d’impression sur des films plastiques ou des emballages en règle générale, on retrouve de nombreuses applications dans des secteurs d’activité comme l’imprimerie, l’emballage, l’agroalimentaire ou le pharmaceutique. Il existe plusieurs familles de détecteurs de repères dont les trois principales ci-dessous.

  • Les détecteurs de contraste détectent toute nuance de gris entre la marque et l’arrière-plan avec des possibilités d’apprentissage et ce à de grandes vitesses de défilement.
  • Les détecteurs de couleur, comme leur nom l’indique détectent la couleur d’un objet en émettant une lumière RVB (rouge, verte, bleue) ou neutre (blanche) sur ce dernier et analysent le pourcentage de couleur dans le rayonnement réfléchi pour le comparer à une ou plusieurs valeurs de référence mémorisées.
  • Les détecteurs de luminescence émettent une lumière ultraviolette (UV) de longueur d’onde proche de 375nm et peuvent détecter les substances fluorescentes (craie fluorescente ou colle transparente) et les marques rendues visibles par le rayonnement UV avec l’avantage de la détection sur des arrière-plans irréguliers.

 

Schneider Electric (Telemecanique Sensors) dispose dans sa gamme de capteurs de conditionnement de plusieurs modèles de détecteurs en détection de contraste ou en détection de couleur.

  • Dans un format Compact 50 x 50 raccordement M12 sortie PNP, on peut mentionner le détecteur XUKC1PSMM12 qui est un détecteur couleur à réflexion directe de portée 20mm pour un spot de diamètre 4 mm, le réglage de sensibilité se fait par apprentissage et il comporte un afficheur vert 4 segments.

 

  • Avec un format, un raccordement et une sortie similaire, le détecteur XUKR1PSMM12 est un détecteur de contraste en réflexion directe à apprentissage direct ou distant, sa portée est de 19 mm pour un spot de diamètre 3,5mm, avec une source lumineuse en LED blanche (400-700nm).

Schneider Electric (Telemecanique Sensors) propose également dans la famille des détecteurs de contraste :

  • Un lecteur de marque de couleur de format miniature XUYPCC0929LSP avec led laser rouge de classe 2 disposant d’une portée de 4 à 15 cm pour un spot de diamètre inférieur ou égal à 0,7 mm ave un apprentissage pouvant être effectué localement par bouton ou de manière externe.
  • Un détecteur photo-électrique polarisé pour fibre optique XUYDCF0966S en réflexion directe disposant d’un apprentissage automatique d’une LED à émission lumineuse blanche et d’une fréquence de commutation 40kHz. Ce détecteur dispose d’une portée de 18 mm pour un diamètre de spot de 1,5 mm avec une fibre optique XUYFPDC61/101 et d’une portée de 4 mm avec une fibre optique XUYFPDCM861/M8101 exclusivement.
  • Un détecteur de contraste à apprentissage en boitier métallique XURK1KSMM12 connecteur M12 sorties PNP ou NPN et analogique 0…5,5 V disposant d’une led à émission rouge ou verte pour une portée de 9 mm et un spot de 1,5 x 5 mm sans lentille. On peut ajouter une lentille XURZ01 pour une portée de 18 mm et un spot de 2 x 7 mm ou une lentille XURZ02 pour une portée de 7 mm et un spot de 1 x 4 mm

 

Sick propose de très nombreuses gammes des plus économiques au plus sophistiquées, de détecteurs dans l’ensemble de ces technologies

La gamme de détecteurs de contraste Sick est caractérisée par plusieurs modes de réglage possibles que l’on retrouve dans la plupart des gammes de la marque ainsi que différentes LED émettant en différentes couleurs (ou neutre en blanc) ou laser rouge pour des détections très fines et distantes. La technologie de LED souvent la plus performante est la RVB, le capteur envoie durant l’apprentissage 3 sources de couleur (rouge, vert et bleu) à l’objet à détecter et va sélectionner à travers l’analyse de la lumière réfléchie, la couleur qui permettra le meilleur contraste.

  • Le réglage manuel via un potentiomètre est le mode de base par ailleurs très précis lorsque la machine est à l’arrêt.
  • L’apprentissage statique sur un ou deux points [Static Teach-In] qui est un mode d’apprentissage très simple sur machine à l’arrêt.
  • L’apprentissage dynamique [Dynamic Teach-In] est un apprentissage effectué sans interruption du flux (machine en fonctionnement) qui peut également être effectué par une entrée externe.

Certains modèles de détecteurs de contraste permettent une combinaison de plusieurs modes de réglage.

La famille des détecteurs de contraste Sick comprend des formats compacts, on peut citer entre autres, les gammes KTM (boîtier plastique ou inox 316L, LED 3 couleurs ou LED blanche, apprentissage statique, dynamique 2 points) ; KTS (afficheur 7 segments, mode couleur) ou encore KTX. La gamme de Design compact KT3L comprend un laser en rouge visible, un apprentissage statique 2 points et dispose d’une portée de 40mm pour un spot 1 x 2 mm

Logée dans un robuste boîtier métallique, la gamme KT5 est un standard dans le domaine de la détection de contraste, avec des versions en réglages potentiométrique et led verte de série KT5G de portée 100 à 200 mm selon modèle et des versions en apprentissage 2 points statiques ou dynamique avec led RVB de série KT5-W.

La gamme KT8, également logée dans un robuste boitier métallique propose des versions en laser rouge (KT8L à apprentissage dynamique ou stationnaire, portée 150 mm et spot de diamètre 0,3mm) ou en led RVB. La fréquence de commutation peut aller jusqu’à 22,5kHz et un temps de réponse de 22µs selon modèle. Une possibilité de communication CAN existe également.

La gamme KT10 toujours en boitier métallique (30,4 x 53 x 80 mm) est la spécialiste de la détection rapide dans ce type de boitier robuste avec une fréquence de commutation de 25kHz et un temps de réponse de 20µs, elle dispose d’une LED RGB, de modes d’apprentissage dynamique (mi/max), 2 points statique et de 5 mémorisations.  Un afficheur est également présent ainsi qu’une correction automatique de la dérive.

Dans le même esprit de robustesse, Sick propose également la gamme de détecteurs de couleur CS8, avec possibilité de sauvegarde d’une (CS81) ou de quatre (CS84) couleurs. La gamme CS8 dispose de distances de détection de 12,5 ou 60 mm, d’un temps de réponse rapide jusqu’à 85µs. Le boitier métallique permettant comme pour les KT5/8/10 deux orientations de lentille possibles et interchangeables.

Sick propose également la gamme CSM logée dans un boitier miniature avec apprentissage jusqu’à 8 couleurs max avec fonction I/O Link, portée 12,5 mm et fréquence de commutation 1,7kHz.

Toujours dans ce même boîtier métallique éprouvé, Sick propose modèles de détecteurs de luminescence de séries LUTx.

  • La famille de détecteurs de luminescence LUT3 est destinée aux applications standards avec des distances de détection 10, 20 ou 50mm par changement de lentilles)
  • La famille LUT8 est d’usage universel avec un réglage simple et visualisation de l’intensité de luminescence par bargraphe digital, elle dispose également d’une sortie analogique.

Différentes distances de détection sont possibles grâce aux lentilles interchangeables.

  • La famille LUT9 est destinée aux applications rapides et précises même en grande distance jusqu’à 250mm. Cette famille dispose d’une fonction d’apprentissage, de la visualisation de l’intensité de luminescence par bargraphe digital et d’une possibilité de filtrage de réception. La gamme LUT9 existe en modèle grande vitesse (6,5kHz), standard (2,5kHz) et haute résolution (500Hz) avec sortie analogique.

Sick propose également une famille miniature de série LUTM avec une fréquence de commutation de 6kHz et une zone de travail de 8 à 20 mm avec fonction I/O Link ainsi qu’une famille de détecteur en boîtier compact LUT1 pour distances de détection jusqu’à 150 mm et led émission bleue (pour repères luminescents rouges) ou led UV (pour marques bleues, verte ou jaune).

Peppel + Fuchs dispose de plusieurs gammes de détecteurs de contraste :

  • La gamme DK10 en laser classe 2 et réglage manuel dispose d’une portée jusqu’à 800 mm et d’un temps de réponse jusqu’à 30µs. Cette gamme existe également en lumière modulée rouge, verte et bleue.
  • La gamme DK12 propose l’apprentissage teach-in statique et dynamique avec une led RVB et un temps de réponse jusqu’à 40µs avec possibilité de liaison I/O Link.
  • Les gammes DK20 en apprentissage statique et DK21 en apprentissage dynamique disposent de led RVB ou de led rouge et d’un temps de réponse jusqu’à 30µs pour une portée de 9,54 à 50 mm selon modèle. Il existe également les gammes DK31, DK34 et DK35.
  • La gamme OBP120 se compose de détecteurs de repères (noir sur fond blanc) de déclenchement en boitier miniature IP69K pour une température d’utilisation de -40 à +60°C équipés de Led laser DuraBeam de durée de vie équivalente à celle d’une led RVB.

 

Pepperl + Fuchs dispose de deux gammes d’analyseur de couleurs.

  • La gamme DF12 dispose d’une portée de 11mm, d’une émission de lumière RVB, d’un apprentissage y compris externe, de 2 voies indépendantes et de 3 niveaux de tolérance par canal ainsi que de 3 sorties.
  • La gamme DF20 dispose de portées 9,5 ou 25 mm, d’une led RVB avec point lumineux circulaire ou rectangulaire, d’une possibilité d’apprentissage externe et d’une position de l’optique ajustable à 90°.

 

Peppel + Fuchs dispose d’une gamme de scanner de luminescence de repères d’impressions de gamme DK50 pour des portées de 190 à 600 mm, temporisation, possibilité de sorties statiques PNP et NPN et sortie de mesure.

Mesure de distance et capteurs de déplacement

La mesure de distance est un vaste domaine très présent en industrie avec une grande diversité d’applications qui englobe le contrôle de qualité avec une grande précision sur de très faibles distances ou la mesure ou positionnement précis sur de grandes distances jusqu’à plusieurs centaines de mètres en télémétrie laser.

Schneider Electric (Telemecanique Sensors) dispose de plusieurs produits de mesure de distance de technologie photoélectrique.

  • Dans la gamme Compact 90 x 90 en boîtier ABS, alimentation 24VDC, le détecteur réflex XUE1AA2NM12 en émission laser infrarouge dispose d’une portée de 30 mètres avec un réflecteur XUZC250, d’une sortie 4…mA et de deux sorties TOR programmables sur connecteur M12 5 broches. Dans la même gamme, le détecteur XUE5AA2NM12 à émission laser infrarouge modulée 905nm classe 1 (avec pointeur laser rouge 670nm, classe 2) dispose d’une portée de 6 m en réfection directe et des mêmes sorties.
  • Dans la série manutention et levage et gamme Compact 50 x 50, les capteurs de mesure de distance XUK8TAE1MM12 (sortie 0…10V) et XUK8TAE2MM12 (sortie 4…20mA) à émission laser rouge classe 1 et de technologie « temps de vol » disposent d’une portée de 5 mètres en réflexion directe avec un apprentissage local (bouton) ou distant (entrée). Il existe une variante de ces détecteurs en sortie TOR en technologie émission laser avec suppression de l’arrière-plan, les détecteurs XUK8TAKSMM12 (1 sortie statique auto-detect PNP/NPN) et XUK8TAKDMM12 (2 sorties statiques auto-detect PNP/NPN).
  • Dans la série levage, le détecteur XUKT9TAH2MM12 en format Compact 50 x 50 à émission laser dispose d’un mode anticollision et d’un mode tandem pour les ponts. Sa portée est de 70 mètres sur réflecteur XUZC250 requis, l’apprentissage peut être local (bouton) ou distant, il dispose d’une sortie analogique 4…20 mA + sortie alarme et d’une sortie TOR paramétrable.

Sick dispose d’une vaste gamme de capteurs de distance à courte, moyenne ou longue portée de technologie photoélectrique.

  • La famille de capteurs de mesure de déplacement à courte portée Sick (jusqu’à 1m) et de principe de fonctionnement par triangulation comprend plusieurs familles (OD Value, OD Max, OD Précision, OD Mini, OD1000 et 5000, DT20Hi). On peut citer la gamme OD Value (OD2) en récepteur CMOS et technologie laser qui existe en plusieurs modèles en sortie 4…20mA. Plusieurs modèles sont proposés depuis une plage de mesure de 26 à 34 mm (résolution 2µm, reproductibilité 6µm et linéarité +/- 8µm) jusqu’à une plage de mesure 100 à 400 mm (résolution 75µm, reproductibilité 225µm et linéarité +/- 750µm).
  • La famille de capteurs de distance à moyenne portée Sick de principe de fonctionnement par temps de propagation de la lumière se compose des gammes de télémètres Dx35 (portée jusqu’à 35m en réflex), Dx50 et Dx50-2 (portée jusqu’à 50m en réflex). Les versions DT et DS fonctionnent en réflexion directe sur l’objet et les DL et DR en réflex sur une bande réfléchissante (de type Diamond Grade).

La famille de détecteurs de moyenne distance Dx50-2 de technologie de temps de vol HDDM brevetée autorise un fonctionnement dans un environnement de température de -40 à +65 °C et autorise des mesures jusqu’à 10 mètres sur du noir et jusqu’à 30 mètres sur du blanc. Selon les versions on dispose de sorties TOR, analogique (courant ou tension) ou I/O Link.

  • La famille de capteurs distance à longue portée Sick de principe de fonctionnement par temps de propagation de la lumière comprend plusieurs familles de télémètres, les gammes Dx100/500/1000 et les gammes DME4000/5000.
    • Les détecteurs Dx100 permettent une mesure de 0,15 à 300 mètres sur réflecteur en plusieurs plages selon modèle avec une répétabilité de 0,5 à 2,5mm et une exactitude de la mesure de +/-2 à +/-5 mm
    • Les détecteurs Dx500 permettent une mesure de distance précise pour les objets naturels jusqu’à 70 mètres sur le blanc et 30m sur le noir avec une répétabilité de 1 mm et une exactitude de la mesure de +/-3 mm
    • Les détecteurs Dx1000 permettent une mesure de 0,2 à 155m à 6% de réémission et 0,2 à 460 mètres à 90% de réémission pour les objets naturels et de 0,2 à 1500 mètres sur bande réfléchissante diamond grade pour une répétabilité >= 1mm et une précision de +/- 15 mm

Sick dispose également d’une gamme de capteurs à ultrasons cylindriques ou rectangulaires pour des portées de 20 à 6000 mm.

  • Les capteurs à ultrasons cylindriques UM12 (portée 20…240mm), UM18 (portée 20…1000mm) et UM30 (portée 30…6000mm) disposent d’une sortie analogique 4…20mA ou 0…10 V ainsi que d’une sortie TOR (PNP ou NPN).
  • Les capteurs à ultrasons rectangulaires existent en format miniature UC4 (portée 13…150 mm), classique UC12 (20…250mm) et cubique UC30 (portée 350…6000mm) avec sortie TOR pour les trois modèles et analogique 4…20mA ou 0…10 V pour les modèles UC4 et UC30.

Rideaux d’automatisme

Sick dispose de plusieurs gammes de rideaux d’automatismes (WLG, HLG, PLG, MLG…) pour la détection d’objets de taille minimale de 2mm à 90 mm selon famille et modèle. On peut évoquer la gamme standard ELG principalement destinée au contrôle bidimensionnel ou au comptage avec faisceaux parallèles ou croisés.

 

  • La gamme ELG Short Range jusqu’à 16 faisceaux pour un entraxe de 10 mm pour des portées de travail de 3 à 5mètres et des hauteurs de contrôle de 100 à 150 mm ; pour un entraxe de 30 mm, une portée de 2 mètres et des hauteurs de contrôle de 150 à 1050 mm selon version.
  • La gamme ELG Long Range jusqu’à 104 faisceaux avec en entraxe de 30 mm des hauteurs de contrôle de 150 à 3090 mm et pour un entraxe de 60 mm, des hauteurs de contrôle de 900 à 3120 mm et des portées jusqu’à 12 mètres.

Pepperl + Fuchs dispose également de deux gammes de rideaux optoélectroniques, la gamme LGM et la gamme LGS qui peuvent être employées pour des températures ambiantes de -30°C à + 60°C ; les écarts entre faisceaux sont de 8 à 100 mm et les hauteurs de contrôle de 100 à 3200 mm pour des portées de 6 à 8 mètres selon gamme et version. La validation de faisceaux croisés permet d’augmenter la résolution de 4 à 50 mm

 

Détecteurs de proximité

De nombreuses solutions de détecteurs de proximité inductifs, capacitifs ou magnétiques ainsi que des détecteurs à ultrasons existent dans les gammes de Schneider Electric, Sick ou Pepperl+Fuchs.

Détecteurs de proximité inductifs

Un détecteur de proximité inductif détecte la présence de tout objet métallique uniquement dans le champ électromagnétique généré par le détecteur sans qu’il y ait contact physique entre le détecteur et l’objet.

Les gammes OsiSense XS de Schneider Electric [Télémécanique Sensors] se déclinent en OsiSense XS usage général qui comprend des formats cylindriques en diamètre 6,5 lisse, M12, M18, M30 noyables en portée standard de 1,5 mm à 10mm série XS5.

  • Il existe des versions noyables et en portée augmentée de 2,5 à 15mm en gammes XS1 et XS6.
  • Il existe des versions non noyables en portée augmentée de 7 à 22 mm pour respectivement un diamètre M12 à M30 de type XS6.
  • Cette gamme se complète par des formats plats noyables séries XS7pour des portées de 2,5 à 40mm, des boîtier cubiques 40 x 40 x 70 mm et des boitiers plastique 40 x 40 x 117 mm noyables ou non dans le métal pour des portées de 15 à 40 mm séries XS7 et XS8.
  • Il existe également une gamme M8, M12, M18 et M30 en boitier plastique XS4 certifiée Ecolab® ainsi qu’une gamme Basique en boitier métallique M8, M12, M18 M30, trois fils alimentation VDC, sortie statique, noyables XS1 et non noyables XS2.
  • Une gamme miniature de diamètres 4 lisse ou M5 est disponible en boitier laiton ou inox noyable de gamme XS1 et diamètre 6,5 lisse boîtier inox non noyable de gamme XS2.

 

Une vaste famille OsiSense XS Application avec des détecteurs à portée réglable XS6 et par auto-apprentissage en XS8 ; pour contrôle de rotation, glissement, surcharge en cylindrique XSAV idem en rectangulaire à apprentissage en XS9. La gamme comprend également des détecteurs à sortie 0…10 V ou 4…20mA selon produit pour le contrôle de positionnement cylindriques XS1 et XS4 et rectangulaires XS9 jusqu’à 40 mm de portée.

  • Une gamme agroalimentaire comprend des détecteurs M12, M18, M30 certifiés Ecolab® boîtier et face avant inox 316L série XS9, une gamme boitier inox et boitier plastique XS2 ainsi qu une gamme face avant inox 303 pour environnement industriel difficiles XS9.
  • Une gamme applicative est disponible en série assemblage, emballage et petite manutention, de gammes XS7 et XS8 ainsi que pour des environnements de soudure cylindriques en inox 303 série XS9 ou applications de soudure en boitier cylindrique lisse XSLC.
  • Une gamme à portée fixe Facteur 1 (modification de portée entre matériaux ferreux et non ferreux inférieure à 5%) est proposée en version cylindrique laiton ou inox de gamme XS1 et de portée 5 à 10 mm et en boitier plastique à tête orientable de série XS9 portée 20mm.

 

  • Les gammes en format cylindrique IM… et en format rectangulaire IQ… de Sick se décomposent en modèles miniatures IMM et IQM ; économiques IME ; renforcés IMB et IQG ; pour l’agroalimentaire IMF et IMI ; de type Namur pour zones Ex IMN ; à sortie analogique IMA. Les formats rectangulaires pour environnement industriel se déclinent en étroits IQY ; petits IQB ; plats IQV et larges IQL avec également de nombreuses spécificités.

 

  • Pour Pepperl + Fuchs, les gammes (N Série…GM…) sont de format cylindrique en diamètres lisses 3, 4 et 6,5 mm et filetés M4, M5, M8, M12, M18 et M30. Les gammes (N Série…F… et VariKont) sont en format rectangulaire. Certains modèles disposent de sorties de type NAMUR (selon EN 60947 5-6). Il existe également des formats à fente SB, SI, SC et annulaires RJ et RC. Il existe également des produits applicatifs pour haute pression, haute température, de facteur 1, en technique de sécurité ou à sortie analogique.

Détecteurs de proximité capacitifs

Un détecteur capacitif dont la face sensible comporte un condensateur permet de détecter sans contact et selon le modèle toutes sortes de matériaux conducteurs ou isolants tels que verre, huile, bois, plastique. De manière générale les éléments liquides ou en poudre qui ne peuvent être pris en charge par des détecteurs inductifs.

La sensibilité de ce type de détecteur dépend du matériau constitutif de l’objet à détecter. Moins courant que la détection de proximité inductive, la technologie capacitive représente une alternative lorsque l’utilisation de détecteurs inductifs n’est pas possible. Pour les détecteurs de proximité capacitifs des produits et solutions sont proposées par :

  • Les gammes OsiSense XT de Schneider Electric [Télémécanique Sensors] en Design Cylindrique sont disponibles en versions métalliques noyables XT1 ou plastiques non noyables XT2 pour détection de matériaux isolants ou conducteurs et en boitier plastique rectangulaire noyable pour détection de matériaux isolants.
  • Sick dispose de gammes en format cylindrique (CM…existe en boitier PTFE pour environnements sévères) et en format rectangulaire (CQ…).
  • Pepperl + Fuchs dispose de gammes de format cylindrique (CJ… Série…GM…) et de format rectangulaire CB…, CJ…, CC… Série…F…).

 

Détecteurs de proximité magnétiques

Pour les détecteurs de proximité magnétiques des produits et solutions existent à travers :

  • Les gammes de format cylindrique (MM…) et de format rectangulaire (CM…) de Sick avec également des gammes complètes de détecteurs magnétiques pour vérins (MZ…, MP… et RZ…)
  • Les gammes de format cylindrique (M… Série…GM…, GH…) et de format rectangulaire (M… Série…F…) ainsi que des capteurs à effet Hall chez Pepperl + Fuchs.

 

Détecteurs à ultrasons

Les ultrasons sont produits électriquement à l’aide d’un transducteur électroacoustique (effet piézoélectrique) qui convertit l’énergie électrique fournie en vibrations mécaniques, le principe consiste à mesurer le temps de propagation de l’onde acoustique entre le capteur et la cible.

Ces capteurs peuvent fonctionner à grande distance (jusqu’à dix mètres) et sont capables de détecter tout objet réfléchissant le son. Pour les détecteurs à ultrasons des produits et solutions sont proposées par :

  • Les gammes OsiSense XX de Schneider Electric [Télémécanique Sensors] en formats cylindriques ou rectangulaires en métal ou plastique qui selon les modèles fonctionnent en mode réflexion directe, en mode réflex ou en mode barrage et peuvent délivrer une sortie statique “Tout ou Rien“ pour la gamme Usage général ou une sortie analogique “4…20mA ou 0…10V pour la gamme Application.
  • Sick dispose de gammes de capteur de distance à ultrasons en format cylindrique (UM…), en format rectangulaire (UC…) et cylindrique spécialisée (UD…).
  • Pepperl + Fuchs dispose de gammes très conséquentes en format cylindrique (UBE Série…GM…ou GH…) et en format rectangulaire (UBE Série…F…) pour détection en mode barrage, en mode détection directe et mode réflex ou détecteurs de double feuille.

Codeurs rotatifs

Les codeurs rotatifs font partie de la famille des émetteurs d’impulsions et représentent des capteurs angulaires de position dont il existe plusieurs types. Les codeurs incrémentaux émettent un nombre défini d’impulsions par tour défini par la résolution en nombre de points du capteur ; avec deux canaux avec sorties déphasées de 90 ° on peut détecter le sens de rotation et avec trois canaux on obtient un signal de référence (top zéro) et une indication de comptage. Pour les codeurs absolus mono-tour, une rotation complète du capteur correspond à un codage fonction du nombre de pistes, ils donnent donc la position exacte sur un tour (ou sur plusieurs tours dans le cas de codeurs absolus multi-tours).

 

La familles OsiSense XCC de codeurs optiques rotatifs de Schneider Electric [Télémécanique Sensors] comporte des codeurs incrémentaux séries XCC1 de 100 à 10000 points de résolution, des diamètres de 40, 58 ou 90 mm, axe plein ou traversant et étage de sortie driver 5V, RS422, 4,75…30 V ou sortie driver push-pull, 5…30 V, 11…30 V selon versions et modèles.

Schneider Electric propose également des codeurs absolus mono-tour séries XCC2 en diamètre 58 ou 90 mm, 8192 points, axe plein ou traversant, sortie driver push-pull 11…30 V, ou sortie SSI , 11…30 V 13 bits, code binaire ou code Gray.

 Schneider Electric propose par ailleurs des codeurs absolus multi-tours XCC3 de diamètre 58 et 90 mm, résolutions 4096 points/8192 tours ou 8192 points / 4096 tours, axe plein ou traversant, sorte SSI, 11…30 V 25 bits ou communicante CANopen ou Profibus-DP.

 

Sick dispose d’un large panel de produits en termes de codeurs rotatifs, avec une gamme de codeurs incrémentaux dans des gammes de performances eco, basic ou advanced de diamètres 36, 40, 50, 58 et 90 mm en arbre plein, creux traversant ou non, de sortie 5 et 24 V TTL RS422, 24 V HTL Push-pull ou Sinus/Cosinus selon modèle. On peut citer la gamme DFS60 en boitier diamètre 58 mm de résolution en Eco 100 à 2048 points, basic 1…10000 points et Advanced 1…65536 points avec possibilités de programmation pour certains modèles Basic ou Advanced. Cette gamme comporte également un codeur de sécurité. On peut également citer la gamme de codeurs à roue de mesure 300 mm et bras à ressort orientable DFV60.

Pour les codeurs absolus mono ou multi-tours, Sick dispose de boitiers en diamètres 36, 58 ou 90 mm et d’un choix de sortie et de communication conséquent de type Parallèle, SSI, CANopen, DeviceNet, Profinet, Profibus, Ethernet IP et EtherCat, I/O Link.

On peut citer la gamme ATM60 une gamme de codeurs absolus multi tours robustes jusqu’à 8192 x 8192 points et outre SSI, des possibilités de communication en CanOpen, Profibus, DeviceNet.

On peut évoquer également la gamme AFS/AFM60 à haute résolution (18 bits pour mono tour et 12 bits pour multi tours) qui existe en communication Ethernet/IP, Profinet ou EtherCat.

 

Pepperl + Fuchs dispose d’un panel de produits et de solutions très conséquent en termes de codeurs rotatifs en technologie optique comme en technologie magnétique. La gamme de codeurs incrémentaux est disponible en diamètres 40, 50,58,70,78 et 90 mm avec arbre plein, creux ou creux emboitable ainsi que des sortie RS422, Push-pull, Namur (des versions de codeurs Ex) ou Sinus/Cosinus.

Les codeurs absolus mono ou multi-tours de technologies optiques ou magnétiques sont disponibles en boitiers de diamètres 36,42, 58 ou 78 mm avec un choix de sortie et de communication conséquent (sortie parallèle ou SSI ; communication As-I, CANopen, DeviceNet, Profinet, Profibus, Ethernet, EtherCat, PowerLink. Il existe également des versions pour zone EX et des modèles ultra-robustes en incrémental comme en absolu multi-tours.

Identification

Le domaine de l’identification est principalement dominé par trois technologies, la RFID, le laser pour les lecteurs de codes-barres (1D) et les caméras de lecture de codes pour les code-barres 1D ainsi que les textes (OCR) et les codes 2D qui suivant divers algorithmes de traitement peuvent être par exemple des codes Datamatrix, des QR-codes, etc. Les caméras de lecture représentent un des domaines d’application de la vision industrielle.

La détection RFID (Radio Frequency Identification)

L’identification par radiofréquence est une technologie d’identification automatique qui associe à chaque objet une capacité de mémorisation souvent conséquente qui sera accessible sans contact et de manière omnidirectionnelle en lecture et en écriture par liaison radio fréquence à une distance de quelques centimètres à quelques mètres et ce dans des environnements parfois hostiles. Des produits peuvent être proposés dans les gammes de fréquence LF et HF (champ proche) ou UHF (champ lointain). Un système RFID se compose d’une part d’une étiquette électronique également appelée transpondeur (transmetteur + répondeur) comportant une antenne, un circuit de traitement ainsi qu’une mémoire et d’autre part un lecteur ou station de lecture/écriture qui transmet ses ordres à l’étiquette.

La station peut être équipée d’entrées / sorties et joue souvent le rôle d’interface à travers un port de communication (série ou de type ethernet) avec le système automatisé.

La famille de solutions d’identification par radiofréquence OsiSense XG de Schneider Electric (Telemecanique Sensors) est ouverte à la majorité des étiquettes électroniques ISO 18000-3, ISO 15693 et ISO 14443 et le système OsiSense dispose de possibilités de communication série en protocole Modbus RTU, Uni-Telway, Profibus-DP ou réseau Modbus/TCP et Ethernet/IP.

L’offre RFID OsiSense XG utilise la fréquence 13,56 Mhz qui est la plus répandue dans le domaine de la RFID et comporte 12 modèles d’étiquettes électroniques de série XGHB de différents formats, portée, standard ISO ou capacité mémoire ainsi que 4 modèles de lecteurs RFID (lecture/écriture)

  • La station compacte format plat 40 (40 x 40 x 15 mm) XGCS4901201 est prévue pour des portées de 10 à 70 mm selon l’étiquette associée et comporte un port série RS485 Modbus RTU et Uni-Telway. On peut y adjoindre deux répartiteurs électromagnétiques pour applications convoyeur XGFE540 (détection d’étiquettes ISO 15693 sur une bande étroite) et manutention XGFEC2525 (augmentation de la surface et distance de détection des étiquettes ISO 15693).
  • La station compacte format plat 80 (80 x 80 x 26 mm) XGCS8901201 permet des portées de 20 à 100 mm selon l’étiquette associée avec un port série RS485 Modbus RTU et Uni-Telway.
  • La station compacte XGCS850C201 de format plat 80 (80 x 93 x 40 mm) est équipée de ports Ethernet Modbus/TCP et Ethernet/IP (chaînage jusqu’à 32 stations avec deux connecteurs M12) et permet des portées de 20 à 100 mm selon l’étiquette associée.
  • Il existe également une antenne externe avec tête flexible XGW4F111 (localisation d’étiquettes dans des lieux difficiles d’accès) à utiliser avec un terminal portable RFID XGST2020.
  • L’offre OsiSense XG comporte également trois modèles de boîtes pour raccordement réseau XGSZ33ETH pour réseau Ethernet Modbus/TCP ; XGSZ33EIP pour réseau Ethernet/IP et XGSZ33DP pour réseau Profibus-DP ainsi que des accessoires de raccordement et de fixation.

La famille de produits RFID de Sick comprend plusieurs appareils de lecture/écriture à antenne intégrée avec protocoles de communication CANOpen, Profinet, Ethernet, série (RS232, RS422, RS485) et en option externe Profibus DP ou DeviceNet.

  • Dans la bande de fréquence HF (13,56MHz), la gamme RFH6xx de format compact permet des portées jusqu’à 240mm selon version. La version RHF620 est prévue pour les courtes portées et la version RHF630 st prévue pour les portées intermédiaires et selon transpondeur pour une communication conforme à la norme ISO 15693.
  • Dans la bande de fréquence UHF (860Mhz…960 Mhz), il existe la gamme RFU61x très compacte pour des portées inférieures à 0,5m ; la gamme RFU62x pour des portées inférieures à 2 m ; la gamme RFU63x longue portée jusqu’à 10 mètres qui existe sans antenne intégrée (par exemple RFU630-13100 pour une homologation radio Europe). La gamme RFU65x est également en portée jusqu’à 10 mètres et est équipée d’un contrôle de passage et du sens de passage intégré. Les gammes RFU6xx sont configurables avec le logiciel Sopas et comportent un serveur Web intégré.
  • Les transpondeurs existent en différents formats, dans les gammes de fréquence HF et UHF pour installation sur métal ou non en indice de protection IP67, IP68 ou IP69K et pour des plages de températures de -40 à +240°C selon version et pour certains en version Atex.
  • Différents compléments sont également disponibles comme des antennes de gammes RFA en particulier pour la gamme RFU63x pour des distances de lecture jusqu’à 10 m en UHF, en boitier IP67 et de gamme de température de fonctionnement de -40°C à +70°C ainsi que des modules de raccordement, alimentations, connecteurs et câbles.

 

La famille de produits RFID de Pepperl + Fuchs comprend des solutions pour l’ensemble des fréquences du domaine RFID.

 

  • Pour le domaine LF (125kHZ) les produits concernés sont les têtes de lecture gamme IPH et les étiquettes IPC.
  • Pour le domaine HF (13,56Mhz) en conformité avec la norme ISO 15693, les têtes de lecture sont de gammes IQH et IQT et les étiquettes de gamme IQC.
  • Pour le domaine UHF, les têtes de lecture sont de gamme IUH-F et les étiquettes de gamme IUC.

 

Les étiquettes [RFID tags] de Pepperl + Fuchs sont disponibles en différentes formes, rectangulaires, circulaires, sous format carte, clé électronique ou spéciale en indice de protection IP67, IP68 ou IP69K selon version.

Les interfaces de contrôle IC-KP de séries IDENTControl permettent d’interfacer jusqu’à 4 têtes de lecture/écriture de différentes fréquences et la majorité des standards de communication sont disponibles (Ethernet Modbus/TCP, Ethernet/IP, Profinet , Profibus, EtherCat). Différents accessoires tels que fixations, connecteurs et cordons de raccordement sont également disponibles.

 

Les lecteurs de codes-barres à technologie laser

Ces lecteurs lisent des codes 1D, leurs algorithmes leur permettant pour les plus évoluées de lire des codes endommagés ou encrassés. Plusieurs modèles de lecteurs existent, les lecteurs monotrames guident le faisceau laser le long d’une ligne, ils sont principalement utilisés pour les codes en échelle. Les lecteurs multitrames guident le faisceau laser le long de plusieurs lignes parallèles et lisent les codes-barres qui se présentent de manière parallèle (orientation échelle) ou orthogonale (orientation clôture) par rapport au sens de déplacement. Les lecteurs à miroir oscillant peuvent détecter plusieurs code-barres se trouvant à des positions définies de manière moins précise que pour les deux précédents.

Les familles de lecteurs de codes-barres Sick sont très fournies, de nombreuses solutions existent en lecteurs fixes mais également en lecteurs mobiles.

  • La famille de lecteurs fixes CLV50x de dimension compacte est disponible en sortie RS-232 et USB, en modèle monotrame ou en multitrame à fenêtre de lecture frontale.
  • Plusieurs familles de lecteurs de codes-barres fixes s’étendent des gammes CLV6xx à CLV69x qui dispose d’une technologie de reconstruction de code avancée SMART, de communication CAN, Ethernet IP selon référence. Cette famille dispose d’une importante profondeur de champ grâce à la fonction de mise au point automatique en temps réel, d’une synchronisation par codeur intégré et d’une distance de lecture de 500 à 2200 mm avec une résolution de code de 0,25 à 1mm pour lecture de tous les types de codes actuels (à titre d’exemple de type 2/5 entrelacé, Codabar, Code 128, Code 39, Code 93, GS1-128 / EAN 128, UPC / GTIN / EAN.
  • Les familles de lecteurs manuels de code-barres Sick comprennent également plusieurs gammes pour codes 1D mais également pour codes 2D. Parmi les gammes 1D, la gamme de lecteurs manuels IDM16x est particulièrement adapté à un environnement industriel de par son robuste boitier IP65 testé par le fabricant à 50 chutes de 2 mètres sur un sol en béton. Cette gamme dispose d’une température de service selon modèle de -20°C à +50°C, d’une distance de lecture de 20 à 850 mm avec une confirmation de lecture par LED, bipper et vibreur ainsi que de possibilités de communication en ethernet, profinet, profibus, etherCat. Ces mêmes caractéristiques existent pour le modèle de lecteur manuel d’identification de codes 2D en environnement difficiles de gamme IDM26x.

 

Pepperl+ Fuchs dispose de deux gammes de lecteurs de codes-barres fixes pour codes 1D, d’une part la gamme VB14N, série spécialisée dans les basses températures qui comprend plusieurs modèles de portée de 40 à 600 mm pour des résolutions de 0,2 à 0,35 mm pour des températures d’utilisation de -35 à + 45°C et d’autre part la gamme VB34N avec des distances de lecture de 500 à 2500 mm, une résolution maximale de 0,2 mm, port série RS232 et RS485, Profibus ou Lonworks et indice de protection IP64.

Vision

            Les technologies de vision utilisent des caméras numériques et des algorithmes et processeurs de traitement d’image, elles sont utilisées de manière croissante en automatisation de la production en particulier en robotique, en contrôle de qualité, en identification.

On peut définir 4 applications principales des technologies de vision :

  • La lecture de codes 1D, 2D, de textes avec la vérification et reconnaissance optique de caractères qui rejoint le domaine de l’identification précédent car la vision 2D est très bien adaptée aux applications à contraste élevé ou lorsque la couleur est l’élément discriminant.
  • Le positionnement permet de localiser un objet selon des coordonnées cartésiennes.
  • L’inspection a pour but de vérifier la qualité d’un produit, son intégrité, la présence de l’ensemble des composants d’un montage, d’identifier des défauts ou des dérives.
  • La mesure permet d’identifier l’ensemble des dimensions géométriques d’un objet, sa longueur, sa largeur, sa surface et son volume.

Les caméras de lecture de codes

Elles sont le plus souvent constituées de caméras matricielles, on enregistre une image bidimensionnelle de l’objet, ces caméras sont plus onéreuses que des lecteurs de codes-barres laser mais présentent de nombreux avantages, elles peuvent lire des codes 1D, 2D, texte en clair pour certaines via différents algorithmes de traitement d’image. L’image en direct peut également être enregistrée, la lecture est omnidirectionnelle et l’identification de code-barres est possible à l’arrêt ou en situation de démarrage/arrêt.

Sick propose de nombreuses gammes de caméras de lecture de codes en particulier les gammes Lector6xx à focale réglable pour lecture de codes 1D, 2D, code empilé et OCR lors de l’apprentissage avec des possibilités en communication en Ethernet TCP/IP, Profinet et CAN et série RS232 et RS422. Cette gamme permet également la sauvegarde des paramètres sur une carte SD.

Il existe également des solutions basées sur des caméras linéaires à capteur CMOS qui permettent des fréquences de balayage très élevées sous forme de systèmes de gammes ICR88x et ICR89x.

  • La gamme Lector62x possède une portée de 30 à 1500 mm avec un capteur de résolution jusqu’à 1280 pixels x 1024 pixels et propose la fonction d’autofocus par apprentissage ainsi qu’un pointeur laser.
  • La famille Lector63x comprend des portées de 50mm à 2000 mm et est équipée d’un capteur de résolution jusqu’à 1600 pixels x 1200 pixels ainsi qu’une forte puissance d’éclairage. Un contrôle des résultats se fait via un signal sonore ainsi qu’un point d’information de couleur sur l’objet.
  • Les familles Lector64x et Lector65x disposent d’un large champ de vue et une profondeur de champ importante avec des portées de 300 à 2200 mm ainsi que des capteurs de résolution de 1600 pixels x 1088 pixels pour le Lector64x et de résolution jusqu’à 2048 pixels x 2048 pixels pour la gamme Lector 65x. Cette gamme propose également une commande dynamique de la focale et la fonction d’autofocus par apprentissage selon modèle.

Les gammes d’identification optique de Pepperl+Fuchs comprend des lecteurs de code-barres 2D fixes pour codes (en particulier de type Data Matrix, Code 39, Code 128, Int 2 sur 5, EAN13 et Pharmacode) et se compose d’un lecteur OPC70P pour lecture de codes jusqu’à 10m/s et 100 lectures par secondes pour une distance optimale de lecture de 70 mm Elle est complétée par la gamme OPC120 d’une portée nominale de lecture de 120 mm, jusqu’à 6m/ pour OPC120W et 10m/s pour OPC120P et 30 lectures par secondes, ainsi qu’une communication Ethernet. Il existe par ailleurs un modèle en boitier antidéflagrant pour zone Atex OPC120W-F200-R2-EX de mêmes performances que la gamme OPC120 et comportant également des fonctionnalités telles qu’édition de l’indice de qualité de code, comparaison de logo et détection de présence.

Pepperl+Fuchs dispose également d’une gamme de lecteurs manuels de code-barres 1D et 2D avec retour utilisateur sonore, tactile et visuel. Le modèle OHV100 en boîtier IP54 ouvre la gamme pour les codes les plus courants avec une portée de 40 à 310mm selon le type de codes, sortie USB ou RS-232. La gamme OHV200 comprend un boîtier IP65 pour une portée également de 40 à 310 mm mais avec une possibilité de mode de traitement par lots pour la collecte des données et une liaison Bluetooth sans fil. Le lecteur OHV1000 en boitier IP54 permet de lire l’ensemble des codes 1D et 2D existants ainsi que les codes gravés au laser pour une portée jusqu’à 200 mm en liaison USB2.0 ou RS232.

Les caméras de vision 2D et 3D

         Sick propose plusieurs gammes de caméra de vision 2D et 3D, les modèles spécialisés dans la lecture de codes (gammes Lector62x à 64x) sont mentionnés dans la partie identification comme caméras de lecture de codes.

D’autres gammes de caméras peuvent être employés pour l’ensemble ou une partie des domaines mentionnés (positionnement, inspection, mesure et lecture). La mise en œuvre des différents produits est un critère important de choix de solution, Sick propose des solutions depuis des systèmes faciles à configurer jusqu’aux systèmes sur base PC nécessitant une grande expertise.

  • Les systèmes de vision configurable sont les plus simples à mettre en œuvre avec une configuration simple (quelques heures de formation) et sont constituées de caméras autonomes avec déclenchement d’image et analyse d’image intégrés. L’orientation est le développement de solutions rapides en particulier à travers le logiciel Sopas ET.
    • Les gammes concernées en 2D sont les gammes Lector 62x à 6x et les gammes Inspector.
    • La gamme concernée en 3D est la gamme TriSpector1000.

 

  • Les systèmes de vision programmables sont des caméras de complexité moyenne (quelques jours de formation), l’analyse d’image est également intégrée à la caméra mais l’approche est plus ouverte aussi bien au niveau de la composition du matériel que de la programmation logicielle. L’orientation est le développement de solutions flexibles en particulier avec SickApp.
    • Les gammes concernées en 2D sont les gammes InspectorP63x, P64x et P65x.
    • La gamme concernée en 3D est la gamme IVC-3D

 

  • Les systèmes Streaming sont les solutions les plus complexes ; les caméras génèrent les images et l’analyse est réalisée sur un ordinateur. L’orientation est le développement de solutions totalement flexibles mais cela nécessite une véritable expertise en termes de développement d’applications.
    • Les gammes concernées en 2D sont les gammes picoCam et midiCam.
    • Les gammes concernées en 3D sont les gammes Ranger, Ruler, ScanningRuler et Visionary-T.

Electis est distributeur (Preferred Distributor) Universal Robot (voir fiche de présentation Robotique Collaborative). La richesse du domaine de la vision se traduit en particulier par ses applicatifs et l’association entre Sick et Universal Robot permet de proposer différentes solutions de guidage des robots par la vision.

Application de Pick and Place certifiée par Universal Robot avec une caméra de vision 2 D Inspector PIM60 et d’un robot UR muni du plugin Sick Inspector URCap.

Voir les liens : https://www.sick.com/fr/fr/robotique-guidee-par-vision-universal-robot-et-sick-sassocient-pour-vous-faire-gagner-du-temps/w/inspector-urcap-pim60/

https://www.universal-robots.com/plus/urplus-components/vision/robot-guidance-with-sick-inspector/

            Le capteur de vision Sick Inspector PIM60 en boîtier aluminium IP67 de dimensions (100 x 53mm x 38mm) est un capteur facilement configurable à travers l’interface utilisateur logicielle SOPAS ET. Il dispose d’un capteur matriciel CMOS de résolution 640 x 480 pixels, d’un objectif M12 échangeable et d’une focale réglable manuellement.

Une référence spécifique sous forme de kit existe : VSPM-6B2413 Universal Robots kit de code Sick 1097255 comprenant l’ensemble des éléments liés au capteur (capteur de vision, objectifs et filtre de lumière, logiciels SOCAS ET et plugin Inspector URCap, câbles, fixation).

Application de localisation de pièces avec PLOC2D

https://www.universal-robots.com/plus/urplus-components/vision/ploc2d-part-localization-sensor/

Le capteur de vision PLOC2D de Sick est un capteur autonome facile à configurer pour la localisation de pièces avec mesures en 2D, il est basé sur une caméra de vision 2D Inspector avec une SensorApp spécifique. Le capteur prend des photos des pièces à localiser et mesure la position et l’orientation des pièces détectées, de ce fait il indique au robot la position de préhension correcte et garantit également le bon ordre de préhension.

Application 3D de saisie de pièces sur un tapis roulant avec Belt Pick SensorApp de Sick et TriSpectorP1000.

L’utilisation de l’applicatif 3D Belt Pick avec la camera 3D TriSpector P1000 permet à un robot Universal Robot (à travers l’interface URCap sur Sick AppManager) de choisir et de saisir de manière fiable et efficace des produits sur un tapis roulant. On associe un codeur pour mesurer la vitesse du tapis dont les données seront partagées par la caméra et par le robot.

La caméra Sick TriSpector de série P10xx est une caméra logée dans un robuste boitier en aluminium anodisé IP67 de dimensions 217 x 62 x 84 mm et qui réunit les fonctions de traitement d’image, d’éclairage et d’analyse. La gamme TriSpectorP1000 fonctionne selon le principe de la triangulation laser (classe 2) et dispose d’une fréquence de balayage / rafraichissement de 5000 profils 3D / seconde.

La SensorApp 3D Belt Pick de Sick est compatible avec les modèles de caméra suivants :

  • TriSpector P1030 pour une distance de travail de 141 à 541 mm et une résolution de profil 3D de 0,215mm /pixel) de références V3T12P-MR32A8550 (1106180) en vitre frontale en PMMA et V3T12P-MR32A7550 (1106177) en vitre frontale en verre.
  • TriSpector P1060 pour une distance de travail de 291 à 1091 mm et une résolution de profil 3D de 0,43 mm/pixel) de références V3T12P-MR32A8550 (1106180) en vitre frontale en PMMA et V3T12P-MR32A7550 (1106177) en vitre frontale en verre.

https://www.universal-robots.com/plus/urplus-components/vision/3d-belt-pick-with-sick-trispectorp/

Détecteurs mécaniques

Ce vaste domaine de la détection englobe également des solutions éprouvées et sures en détection électromécanique, la plupart du temps sous forme d’interrupteurs de position alliant robustesse, immunité de fait aux perturbations électromagnétiques, facilité de mise en œuvre et fiabilité lorsqu’un contact avec la pièce est nécessaire.

Les familles d’interrupteurs de position OsiSense XC de Schneider Electric (Telemecanique Sensors) apportent de nombreuses solutions en détection électromécanique avec de nombreuses gammes comportant un grand nombre de choix de formats et de fonctionnalités depuis des interrupteurs miniatures à des interrupteurs pour des applications très sévères nécessitant une grande robustesse.

On retrouve un grand choix de corps à contacts métalliques ou plastiques équipés de contacts bipolaires ou tripolaires à action brusque ou dépendante, de type de raccordement par connectique ou presse-étoupe Pg, de têtes à mouvement rectiligne ou angulaire, de type d’actionneur (à poussoir, à poussoir à galet, à levier à galet, à levier à ressort, à tige). Des appareils complets sont disponibles et la composition variable permet de s’adapter facilement à toutes les situations.

OsiSense XC Standard se compose d’une part des familles Design miniature métallique de type XCMD ; Design Compact de types XCKD métalliques XCKP et XCKT plastiques. Cette gamme est complétée avec des versions à réarmement de type XCDR métallique, XCPR et XCTR plastiques.

D’autre part OsiSense XC Standard comporte une gamme format Classic qui se compose d’interrupteurs métalliques de types XCKM et XCKL en versions appareils complets ou de composition variable. Elle comporte également une gamme en format EN50041 en plastique double isolation XCKS et format Industriel EN50050 métallique de type XCKJ. Enfin il existe une gamme XC Basique uniquement plastique et en appareils complets en Design miniature de type XCMN, en Design compact de type XCKN et XCNT (XCNR et XCNTR pour les versions à réarmement).

OsiSense XC comporte également une gamme d’interrupteurs sans pile et sans fil de type XCKW.

OsiSense XC Spécial comporte des gammes pour applications très sévères de type XC2J ; pour applications de manutention, type XC1AC ; pour applications de levage XCR, XCKMR et XCKVR. Une gamme Design miniature complète cette famille en format DIN 41635A et Design étanche à raccordement par câble.

Constituants de câblage pour capteurs et actionneurs

         Ce domaine se compose de nombreux connecteurs de différents formats cylindriques principalement métriques pour les capteurs, ou rectangulaires pour les électrovannes ainsi que des câbles associés pour applications standards ou pour environnements industriels difficiles ainsi qu’en versions blindées particulièrement adaptés aux signaux analogiques. On retrouve également les connectiques les plus classiques sous forme de prolongateurs ou rallonges confectionnés en différentes longueurs ainsi que des adaptateurs de connecteurs ou des répartiteurs.

Schneider Electric (Telemecanique Sensors) à travers sa famille de constituants de câblage OsiSense XZ propose une gamme d’accessoires de raccordement comprenant des connecteurs (M8, M12, M18, M23, ½ pouces 20UNF, DIN43650A pour électrovannes) ; des prolongateurs pour raccordement des capteurs à sortie connecteurs sur des borniers et des rallonges pour raccordement de ceux-ci sur des répartiteurs comme la gamme Téléfast Modicon ABE9.

L’offre peut se répartir selon trois principales familles de câbles

  • Les câbles pour usages courants en PVC (pour fonctionnement de -25 à +80°C) de gammes OsiSense XZCPV et OsiSense XZCRV.
  • Les câbles haute performance en PUR (pour fonctionnement de -40 à +80°C en statique et de -5 à +80°C en dynamique) de gammes OsiSense XZCP et OsiSense XZCR.
  • Les câbles série Application (spécialement conçus pour les domaines agro-alimentaires) à isolation renforcée IP68/IP69K en PVC avec connecteur à bague lisse en inox 316L (pour fonctionnement de -25 à +95°C) de gammes OsiSense XZCPA et OsiSense XZCRA.

Sick dispose d’une très vaste offre en termes de formats de connecteurs pour le câblage des capteurs et actionneurs (M5, M8, M10, M12, M17, M23 et M40) ainsi que des connecteurs pour électrovannes de type A, B, Bi, C et Ci. Selon les modèles, différents types de raccordement sont disponibles (vissé, push-in, soudé, serti). Cette offre est également conséquente en termes de câbles pré confectionnés de 3 à 17 pôles avec connecteurs et comprend également des d’adaptateurs en Y ou en T en M8 et M12, des adaptateurs M12 pour électrovannes de type A, B, Bi ainsi que de répartiteurs M8, M12 ou Quickon.

Sick dispose par ailleurs de gammes complètes (connecteurs, prolongateurs, rallonges et répartiteurs) destinées à l’industrie agroalimentaire, aux applications extérieures, pour applications robots et chaînes porte-câble ainsi qu’un vaste choix de câbles.

Instrumentation

Détecteurs et transmetteurs de pression

Pressostats, vacuostats et transmetteurs de pression ont pour objet de contrôler, mesurer ou réguler une pression ou une dépression dans un circuit hydraulique ou pneumatique.

Les familles de détecteurs de pression OsiSense XM de Schneider Electric [Télémécanique Sensors] sont constituées de gammes de détecteurs de pression électroniques et de détecteurs de pression électromécaniques.

  • La famille de détecteurs de pression électromécaniques se décline en :
    • Pressostats et vacuostats à écart fixe, OsiSense XMLA
    • Pressostats et vacuostats à écart réglable, OsiSense XMLB et XMLC
    • Pressostats et vacuostats à 2 étages et à écart fixe à chaque seuil, OsiSense XMLD
  • La famille de détecteurs de pression électroniques se décline en particulier en :
    • Détecteurs de pression avec afficheur 4 digits OsiSense XMLR
    • Transmetteurs de pression XMLP
    • Commutateurs avec affichage 4digits ZMLP que l’on associe à un transmetteur de pression.

Sick dispose de plusieurs séries de capteurs de pression PAC 50. On peut citer en particulier la gamme de pressostats électroniques polyvalents PBS avec afficheur pour application en pression absolue, relative ou vide disposant d’une plage de mesure +/- dans une étendue de – 1 à 600 bar avec des sorties possibles en analogique, sorties statiques et I/O Link selon les versions.

Cette gamme se décline également en gamme PBS hygiénic avec une membrane en acier inoxydable très résistante, noyable à l’avant et des raccords respectant les normes d’hygiène. Une gamme PBS multifonctions existe pour la mesure, la commande et la surveillance via des données de diagnostic pour la maintenance prédictive transmises via I/O Link de manière native.

La gamme Sick de capteurs de pression comporte également des transmetteurs de pression (sans afficheur) de gammes PHT, PFT, PET et en particulier la gamme polyvalente PBT de transmetteurs de pression en faible encombrement, de plages de mesure de pression de 0 à 1 bar jusqu’à 0 à 600 bar ; de mesure relative, absolue et composée +/- ; avec des signaux de sorties possibles en 4 à 20 mA, 0 à 5 V ou 0 à 10 V avec raccordement M 12 ou câble.

Détection et mesure de niveau 

De multiples technologies sont utilisées dans ce domaine, on retrouve quelques solutions robustes en détection mécanique principalement en détection de niveau à flotteur mais principalement des solutions électroniques que ce soit en détection de niveau comme en mesure de niveau.

Détecteurs de niveau à flotteur 

Schneider Electric [Télémécanique Sensors] dispose d’une gamme XL1A…robuste et éprouvée d’interrupteurs de niveau Osisense XL métier.

Pepperl + Fuchs dispose d’une famille étendue de détecteurs de niveau à flotteur [Float switch] dans les gammes LFL1-*K-N**** (interrupteur à flotteur sans mercure, connexions électriques selon NAMUR pour zone Ex) ; LFL2-**-U (élément de commutation : micro interrupteur sans mercure et LFL3-**-U (élément de commutation : mercure (Hg)). Il existe également des sondes à flotteur guidé sur 1 tube (magnétique) avec un ou plusieurs mini-commutateur reed dans les gammes LML-EX (éléments en (inox pour hydrocarbures, solvants, Ex Zone 1 groupe gaz IIB), LML-P (éléments en plastique pour acides), LML-S (éléments en inox pour eau et huiles).

Sondes conductives et relais de mesure de niveau

Une sonde conductive est constituée d’au moins deux électrodes (la cuve pouvant servir de sonde de référence s’il est conductrice du courant), la détection de niveau se fait lorsque le liquide atteint la position de l’électrode. Le liquide doit être conducteur de l’électricité, une conductivité minimale est indispensable (>10µS/cm pour Pepperl+Fuchs), c’est le cas de nombreux liquides à l’exception des solvants purs et des hydrocarbures.

Schneider Electric [Télémécanique Sensors] dispose de plusieurs relais de mesure de niveau de gammes Zélio Control RE22LA, RE22LG et RM35L auxquels on associe des sondes de mesure de niveau de liquide LA9RM201.

Pepperl + Fuchs dispose de sondes conductives HR-6****, HR-021** et LKL-P* avec selon les modèles 2 à 5 électrodes en diamètres (acier inox) ou diamètres 4 revêtues PTFE (acier inox, hastelloy B ou C, titane ou tantale) ainsi que de boitiers relais sous forme d’amplificateurs séparateurs de conductivité KFA6, KFA5 et KD2 pour sondes à électrodes.

Sondes capacitives

Un condensateur est composé par la sonde et la paroi métallique de la cuve, sa capacité varie avec l’élévation du niveau et la valeur de niveau sera directement proportionnelle à la capacité du condensateur mais il faut que le milieu soit homogène et le coefficient diélectrique constant.

Pepperl + Fuchs dispose de sondes capacitives LCL1 (milieux liquides et solides en vrac) et LCL2 (solides en vrac) avec sorties soit relais ou statiques (PNP 3 fils), la gamme de température de processus s’étend de -40 à 130°C (-40 à 80° C pour les versions Ex).

Sick dispose également d’un détecteur capacitif pour milieux liquides LFC dans une gamme de température de processus de -20 à +100°C sous -1 à 25 bar avec 2 sorties PNP et enveloppe IP66/67/69.

Détecteurs à lames vibrantes [Vibration Limit Switch]

Les lames vibrantes constituent un diapason qui entre en vibration par piézoélectricité, la fréquence et l’amplitude de la vibration sont atténuées par l’entrée dans un liquide principalement (ou solide en vrac selon produit).

Pepperl + Fuchs dispose d’une famille étendue de détecteurs à lames vibrantes pour les liquides de gammes LVLM1 / M1H (H : versions hygiéniques) ; LVLM2, M2H, M2C (C : revêtement résistant à la corrosion HALAR) ; LVLA7 /A7H. Il existe également deux gammes pour certains produits solides en vrac (dans des silos), les gammes LVLB1 / B2 avec possibilité de sorties NAMUR et homologations ATEX.

Sick dispose d’une famille comprenant des gammes de capteurs de niveau limite par vibrations pour liquide.

  • Les gammes LFV200 en boitier inox 316L sont disponibles avec une étendue possible de température au niveau de l’élément de mesure de -40° à + 150° C, longueur de sonde jusqu’à 1500mm.
  • Les gammes LFV300 sont disponibles avec une étendue possible de température au niveau de l’élément de mesure de -50 à + 250 °C dans un grand choix de boitiers (plastique, aluminium, inox), de signaux de sortie, de longueur de sonde jusqu’à 6 m et d’homologation possible en Atex. Il existe également des modèles hygiéniques pour l’industrie pharmaceutique ou l’agroalimentaire.

Sick dispose également de capteurs de niveau limite par vibrations pour produits en vrac LBV300 et LBV301 (avec mono barre polie pour applications agroalimentaires évitant le coincement ou le blocage des éléments en vrac) et pour les deux gammes possibilité de sorties NAMUR et d’homologation ATEX (1D, 2D, 1G, 2G).

Capteurs de niveau à ultrasons

Des solutions existent dans les produits Schneider Electric [Télémécanique Sensors] en contrôle de 2 niveaux en diamètres 18 et 30 mm de gammes XX2 mais également en régulation avec sortie analogique 4…20mA ou 0…10V pour la gamme XX9 pour des portées jusqu’à 2 mètres.

Sick, propose la gamme UP56 qui permet des distances de 30mm à 340mm selon modèle, avec sorties TOR seules en détection de niveau ou sortie TOR + 4…20mA ou 0…10 V en mesure.

Pepperl + Fuchs propose la gamme LUC-M** qui se compose de détecteurs complets avec afficheur 4 lignes et des portées de mesure de 5 à 15 mètres pour les fluides et 2 à 7 mètres pour les produits en vrac avec des sorties HART, 4…20mA ou en communication Profibus PA.

Capteurs technologie radar TDR [Time Domain Reflectometry], radars à micro-ondes guidées

Cette technologie se traduit par des impulsions électromagnétiques guidées par un tube ou un câble et qui se réfléchissent sur un niveau de liquide ou de produit en vrac. Le temps de propagation (temps de vol) des impulsions [réflectométrie temporelle] est proportionnel à la distance entre le capteur et la surface de l’objet.

Sick dispose de deux gammes pour détection de niveau limite (sorties statiques) + mesure (sorties analogiques 4…20mA / 0…10 V) pour produits liquides.

  • La gamme LFP Cubic avec sondes interchangeables jusqu’ à 3 mètres, température et pression du processus : -20°C…+100 °C sous -1 bar…10 bar en montage standard ou avec électronique distante (sondes à tiges ou à câbles) et boîtier avec affichage.
  • La gamme LFP Inox est destiné aux applications hygiéniques et dispose d’un boîtier inox IP67 ou IP69K avec affichage en version avec couvercle fermé ou en version avec verre acrylique PMMA pour une température et pression du processus de -20°C à + 180°C et -1 bar à 16 bar.

Pepperl + Fuchs dispose de 3 gammes de radars Pulscon à micro-ondes guidées.

  • La gamme LTC50 dispose d’une portée jusqu’à 12m pour une température d’usage de -20°C à +80°C et d’une pression du process de -1 bar à 6 bar).
  • La gamme LTC51 dispose d’une portée jusqu’à 45m pour une température d’usage de -40°C à +200°C et une pression du process de -1 bar à 40 bar.
  • La gamme LTC57 dispose d’une portée jusqu’à 45m pour une température d’usage de -30°C à +150°C et une pression du process de -1 bar à 16 bar.

L’ensemble de ces gammes comportant des sorties 4…20 mA, HART 2 fils avec communication Profibus PA en option ainsi qu’un niveau de sécurité machine jusqu’à SIL3 (selon IEC61508).

 

Mesure de température 

De très nombreux produits sont présents dans cette vaste famille, depuis des capteurs de température complets avec sonde, convertisseur et afficheur intégré jusqu’aux éléments séparés tels que sondes PT100 ou PT1000, thermocouples, indicateurs, régulateurs, têtes de raccordement, convertisseurs…

Sick dispose de plusieurs familles (TBS, TBT, TCT, TSP, THTE, THTL) de capteurs de température.

  • La famille de capteurs de mesure TBS dispose d’un grand afficheur, de sondes PT1000 de diamètre 6mm avec des longueurs jusqu’à 350mm, d’une étendue de mesure de -20°C à +120°C avec des sorties statiques programmables ou en option analogiques 4…20mA ou 0…10V et les pièces en contact avec le milieu sont en acier inox.
  • Sick dispose également de produits dédiés aux process alimentaires avec la gamme THTS comportant une résistance Pt100 pour des plages de mesure de -150 à +150°C ou de -50 à + 250°C, des pièces en contact avec le milieu en acier inoxydable et des surfaces hygiéniques. Le raccordement peut être soit de type Pt100 (4 conducteurs) ou en sortie 4…20mA à 2 conducteurs et connecteur M12.

KIMO dispose de plusieurs gammes de produits liées à la mesure de température en particulier dans des milieux industriels :

  • Des familles de capteurs transmetteurs sont disponibles pour des températures de -100 à +400°C selon modèle pour la surveillance des processus. Les TM50 sont disponibles en modèles ambiant, arrière inox et bornier) et les TM110 se déclinent en plusieurs modèles, ambiant, arrière inox, étanche, pour tuyauterie avec sortie analogique. Le TM210-R gère jusqu’à 2 sondes interchangeables (avec 2 sorties analogiques et 2 relais) et dans la gamme Expert les C310, CPE310S et CA310 disposent de sondes interchangeables, de 2 à 4 sorties analogiques, jusqu’à 4 relais TOR et une possibilité de communication en Ethernet protocole Modbus.
  • Des sondes de température thermocouples et Pt100 sont également disponibles ; des sondes à têtes en alliage d’aluminium et plongeur inox ; des sondes filaires avec câble PVC/PTFE/Soie de verre et plongeur inox 316L ; des sondes ABS arrières, déportées ou d’ambiance avec sortie Pt100 ou analogique 0…10 V ou 4…20 mA.

Prosensor dispose d’un vaste catalogue de produits liés à la mesure de température :

  • La gamme de sondes de température Prosensor PT100 (et PT1000 selon modèle) céramique selon DIN IEC60751 classe A est étendue. Elle comprend des sondes à visser ou lisses avec têtes de raccordement de type B, des têtes de raccordement de type MA (miniature), de type mini DAN, de type Bush avec des raccordements selon modèle par presse étoupe, par connecteur M12 ou connecteur DIN43650A. Certains modèles comportent un convertisseur de sortie 4…20mA ou peuvent en être équipés ainsi que d’un afficheur local, que l’on peut également ajouter à tous les transmetteurs avec signal 4…20mA et branchement DIN43650.

Certains modèles disposent d’éléments par ailleurs interchangeables et des sondes Atex sont également disponibles en capteur de température anti déflagrant Ex d IIC T6 ou sécurité Intrinsèque Ex ia IIC T6.

Il existe également des sondes PT100 avec câble de raccordement en versions lisses ; à piquer droite, coudée ou en T ; de contact ; sonde avec boule noire ; débrochable avec rallonge/à baïonnette, à visser, des sondes applicatives ainsi que des sondes PT100 avec gaine chemisée déformable avec connecteur, à câble et avec tête.

 

  • La gamme de sondes de température Thermocouples Prosensor comprend des sondes avec tête de raccordement avec raccord fileté sous tête ou lisses ainsi que des cannes pyrométriques avec protecteur métallique ou céramique. Il existe également des sondes de température thermocouples J, K, T ou N avec câble de raccordement en versions Atex comme pour les capteurs PT100.

Il existe des sondes de température thermocouples chemisées déformables à tête, à connecteur et à câble. Enfin toute une gamme de température thermocouples pour l’industrie plastique est également disponible.

  • De nombreux accessoires sont disponibles pour les sondes de température tels que les éléments sensibles, les câbles de raccordement pour sondes PT100 ou thermocouples, doigt de gant, piquage à souder, boule noire, tête de raccordement, embases de raccordement et éléments de fixation, connectique compensée, etc…
  • Une gamme de convertisseurs Prosensor pour têtes de sondes, (certains par ailleurs programmables) est également disponible selon modèle pour PT100, PT1000 et thermocouples avec des sorties en 0…10V ou 4…20 mA ou 20…4mA, technique 2 fils isolée HART et versions ATEX en sécurité intrinsèque. Des transmetteurs programmables sur rail DIN en sortie 0…10V ou 4…20mA pour PT100 ou thermocouple sont également disponibles, des alimentations de boucle 4…20mA ainsi que d’autres produits complémentaires.

Chauvin Arnoux à travers sa division Pyrocontrole dispose d’une offre complète en mesure de température, traitement du signal, régulation de température, régulation de puissance, supervision, enregistrement de process et éléments chauffants.

  • Pyrocontrole propose dans sa gamme de capteurs de température en milieu industriel de nombreuses gammes de thermocouples TCGxx avec différents types de câbles (PVC, silicone, soie de verre) ; de sorties sur connecteur (Jaeger, Lemo, standard, miniature) : de sorties têtes type MA, DA ou DIN. Il existe deux gammes pour applications industrielles non exigeantes TA et exigeantes TB ainsi qu’une gamme pour milieux abrasifs TMA. Il existe également une gamme SKxx de capteurs et prolongateurs type thermocouples K avec connecteur de type compensé miniature mâle pour thermomètres portables.
  • La famille de sondes Pt100 de gammes Sxx est également fournie avec des sorties sur câble température jusqu’à 450°C (gamme S1) ou 250°C (gamme S2) et également des sorties sur connecteurs (Jaeger, Lemo, standard ou miniature 3 broches) ou des sorties sur têtes de types MA, DAN ou DIN B. Il existe également une gamme SPxx de sondes résistives Pt100 de classe A/B de -100°C à 600 °C selon version avec câble de longueur 45 cm à 1 m et connecteur miniature mâle à 3 broches plates pour thermomètres portables.
  • Cette offre standard est complétée par de nombreuses gammes applicatives telles que :
    • Capteurs pour applications haute température (cannes pyrométriques de gamme Cadid)
    • Capteurs de surface pour différentes applications industrielles en montage fixe par sonde Pt100 SSx ; en surface défilante avec thermocouple J, K ou T de gammes TSx ou en surface peau tube à thermocouple TS1 pour applications fours et chaudières.
    • Capteurs de température ambiante Pt100 gammes SAx en sortie par câble montage mural intérieur ou extérieur et versions Atex (ADF et sécurité intrinsèque).
    • Capteurs de process à éléments interchangeables thermocouple (TPS, DG/TG) et Pt100 (SPS, DS/TS)
    • Une gamme de capteurs pour atmosphères explosives de groupe II (industries de surface) en environnement gaz pour les zones 0, 1 et 2 en sécurité intrinsèque (ia) avec la gamme ID50 en version capteur Ex ia complet assemblé et accessoires séparés (boîtiers, indicateurs, transmetteurs, extension, élément sensible de type thermocouple ou Pt100) d’une part et en enveloppe antidéflagrante (d) ou ADF pour zones 1 et 2 avec la gamme ID50 en version capteur Ex d complet assemblé et accessoires séparés.
    • Une gamme de capteurs process pour utilisation en environnement poussière pour zones 20, 21 et 22 Atex ia en thermocouple classe 1 (TA1D, TCG3i, TCG32i, TAX41D) et Pt100 classe A (SAD1, SAX41D et S1i).
    • Une gamme de capteurs process en environnement poussières pour zones 21 et 22 en Atex d en thermocouple classe 1 (TA2D, TAX42D, éléments interchangeables DGM/TGM) et Pt100 classe A (SA2D, SAX42D, éléments interchangeables DSM/TSM).
    •  D’autres capteurs applicatifs ainsi que les accessoires indispensables tels que :
      • Raccordements électriques (connecteurs mâles ou femelle pour Pt100 en montage 3 fils, connecteurs compensés pour thermocouples de type J, K, T, N S, Cu-Cu typeB)
      • Fils et câbles de compensation, d’extension et de prolongation pour thermocouples ; d’extension et prolongation pour Pt100
      • Composants de fixation (traversées étanches, ferrules de rechange, brides EBA
      • Borniers et transmetteurs en tête de canne
      • Têtes et presse-étoupes
      • Thermomètres numériques portables modèles CA1821 et CA1822 pour thermocouples (types J, K, T, N, E, R et S) et CA1823 pour sondes résistives P100 et Pt1000.
    • Un transmetteur CA3420 est proposé avec entrée universelle thermorésistance [RTD] 2, 3 et 4 fils ; thermocouple [TC] ; résistance linéaire de 0 à 10kΩ ; potentiomètre de 0 à 100kΩ ; courant 0…20mA et tension 0…10 V et sorties 0/4…20mA ou tension 0…10V et 2 sorties relais.

 

Phoenix Contact dispose d’une gamme de convertisseurs de température pour tête de capteur FA-MCR ou sur rail DIN MACX-MCR alimentés par la boucle, sortie 4…20mA, communication HART et SIL2/3 et versions Ex ia IIC.

 

 Régulateurs PID, afficheur de processus et enregistreurs de données.

Schneider Electric dispose à travers son offre de solutions de mesure et de contrôle, d’une gamme de relais Zélio Control REG disponibles en trois formats DIN, d’une profondeur 90mm en versions alimentation 24VDC (terminaison LU) ou 100…240VAC (terminaison HU). Les fonctions intégrées sont le contrôle de l’hystérésis, le PID, l’autoréglage, la logique floue, les rampes et le démarrage modéré (REG48 et 96). La communication est possible en Modbus selon version.

  • La gamme REG 24 de dimensions 24 x 48 mm (1/32 DIN) dispose d’un afficheur de 4 chiffres de hauteur 10mm rouges, d’une sortie 4…20mA et selon version d’une sortie relais et d’une sortie alarme.
  • Les gamme REG 48 de dimensions 48 x 48 mm (1/16 DIN) et la gamme REG 96 de dimensions 96 x 48 mm (1/8 DIN) disposent de deux afficheurs rouge en 4 chiffres de 12 mm (valeur de process) et vert en 4 chiffre de 10 mm (valeur paramétrée), d’une sortie 4…20mA et selon version d’une ou deux sorties relais ainsi que 2 (REG48) ou 3 (REG96) sorties alarmes.

Chauvin Arnoux Pyrocontrole propose deux gammes de régulateurs PID Statop pour applications de température et procédés, la série Evoluée 500 et la série Advance 600.

  • La série Statop 500 comprend 3 modèles de régulateurs PID à afficheurs Led rétroéclairés, le 548 en format 48 x 48 mm avec afficheur 35 x 30 mm ; le 589 en format 48 x 96 mm avec afficheur 37 x 68 mm et le 596 en format 96 x 96 mm avec afficheur 83 x 68 mm. La série 500 offre des fonctions telles que la programmation de consigne, les blocs logiques, le timer, le compteur d’énergie et des alertes enregistrables pour la maintenance prédictive.

 

  • La série Statop 600 comprend également 3 modèles de régulateurs PID double boucle et communication Modbus RTU, le 648 en format 48 x 48 mm jusqu’à 10 E/S ; le 689 de format 48 x 96 mm jusqu’à 15 E/S et le 696 de format 96 x 96 mm jusqu’à 31 E/S. La série 600 ajoute des fonctions par rapport à la série 500, telles que les recettes ou des fonctions mathématiques configurables.

Chauvin Arnoux Pyrocontrole propose également une gamme d’enregistreurs graphiques de données Pyrotracer gamme CA6500 en versions encastrée ou portable en trois modèles de 3 à 144 voies d’enregistrement (vitesse d’acquisition de 100ms / voie) selon configuration et communication Ethernet Modbus/TCP + liaison série en Rs232 ou RS485 selon version.

  • Le modèle 6510 de dimensions (l x h x p) 144 x 144 x 189 mm comprend un écran couleur TFT tactile de 4,3 pouces en résolution 480 x 272 pixels en versions 3 ou 6 entrées universelles et jusqu’à 24 entrées externes (avec des modules d’entrées / sorties distants de gamme PDM).
  • Le modèle 6520 de dimensions 144 x 144 x 189 mm comprend un écran couleur TFT tactile de 5,6 pouces en résolution 480 x 272 pixels en versions 3 / 6 /12 / 18 ou 24 entrées universelles et jusqu’à 48 entrées externes.
  • Le modèle 6530 de dimensions 288 x 288 x 189 mm comprend un écran couleur TFT tactile de 12,1 pouces en résolution 1027 x 768 pixels de 6 à 48 entrées universelles et jusqu’à 96 entrées externes.

 

Prosensor dispose également d’une offre en indicateurs de température en format 75×33 mm ; de process en format 48 x 48 mm ; de boucle de courant et universel en 96 x 48 mm ainsi que des régulateurs de température ou entrée universelle et PID auto-adaptatif en format 48 x 48 mm

 

Phoenix Contact dispose d’une gamme d’afficheurs de processus et appareils de terrain multifonctions 4 voies de gamme Field Analog (FA MCR) pour la surveillance et l’affichage de signaux analogiques (courant, tension) et de température (RTD et TC) en entrée et des sorties tension ou courant. La gamme existe en versions montage encastré en armoire électrique en largeur 96mm et en version boîtier de terrain avec des versions Ex sécurité intrinsèque zone 0 et 20. Il existe également une gamme d’afficheur de process alimenté par boucle pour affichage de signaux 4…20mA ou HART en versions encastrée ou boîtier aluminium IP67/IP68.

 

Pepperl + Fuchs dispose d’afficheurs de température en alimentation 24VDC avec séparation galvanique KT-LED-24-TC-24VDC pour thermocouples (J, K et N) et KT-LED-24-PT100-24VDC pour sondes RTC (raccordement en 2, 3 ou 4 fils) ainsi que d’appareils de signalisation et de commande du process pour affichage de valeurs analogiques DA5 et DA6.

Compteurs d’impulsions et horaires

Les compteurs sont associés à des produits de détection (détecteurs photoélectriques, inductifs, interrupteurs mécaniques) ou à du dialogue opérateur comme les boutons. Ils peuvent être de technologie mécanique (pour des comptages peu rapides de l’ordre de la dizaine de hertz) ou électroniques (affichage LED ou LCD) pour des comptages pour des fréquences de l’ordre du kilohertz.

Schneider Electric dispose d’une gamme comportant :

  • Des compteurs totalisateurs électromécaniques et électroniques de gamme XBKT disposant de 5 à 8 digits avec ou sans remise à zéro.
  • Des compteurs à présélection électromécaniques à 5 digits en versions soustrayant (XBKP50100Dxxx) ou additionnant (XBKP50100Uxxx)
  • Des compteurs horaires en versions électromécaniques XBKH7000000xx (terminaison 4M pour 24VAC, 1M pour 115 VAC et 2M pour 230VAC et en version électronique à affichage LCD 8 digits XBKH81000033E.
  • Des compteurs à présélection multifonctions en format 48 x 48 mm, électroniques.
  • En versions à affichage LCD à 1 présélection XBKP61130G3xE et 2 présélections XBKP61230G3xE (x=0 en alimentation 24VDC, x=1 en 115 VAC et x=2 en 230VAC)
  • En versions à affichage LED à 1 présélection XBKP62130G3xE et 2 présélections XBKP62230G3xE (x=0 en alimentation 24VDC et x=2 en 230VAC)

Pepperl + Fuchs dispose d’une gamme de compteurs et de tachymètres comportant :

  • Des compteurs d’impulsions électromécaniques de gamme KCM à 5 décades avec ou sans réinitialisation en alimentation 24VDC ou 230VAC.
  • Des temporisateurs, compteurs, tachymètres selon version en format 24 x 48 mm, 48 x 48 mm et 48 x 96 mm a afficheurs 2 lignes LCD en alimentations 24VDC ou 230VAC.
  • Un temporisateur / compteur d’heure en format 24 x 48 mm à affichage LCD à 7 chiffres KH-LCD-24-24VDC

Mesure et comptage de l’énergie

Le domaine de la mesure et du comptage de l’énergie se compose de centrales de mesure d’énergie qui de par leurs différents paramètres et leur précision de mesure permettent de qualifier la qualité d’un réseau au travers de la collecte, la transmission et l’historisation des données. On retrouve également des compteurs d’énergie avec certification et possibilités de plombage ainsi que des transformateurs de courant ou bobines de Rogowski associés.

Schneider Electric à travers la famille Powerlogic dispose de plusieurs gammes de centrales de mesure ainsi que d’une gamme de transformateurs d’intensité de primaire 40 à 6000A pour 5A au secondaire.

  • La gamme de centrales de mesure triphasée pour façade d’armoire en format 96 x 96 mm PowerMeter Powerlogic série PM5000 est équipée d’un afficheur LCD rétroéclairé de résolution 128 x 128 pixels et se décline en 12 références. Ces références se différenciant selon le type de report d’information (possibilité de communication en Ethernet Modbus TCP/IP, Modbus RTU et ASCII selon modèle) et selon le nombre d’entrées / sorties (jusqu’à 4 E et 2S TOR). Les mesures comprennent le courant, la tension, la fréquence, le facteur de puissance, l’énergie, la puissance réactive sur des réseaux 3P+N, 3P ou 1P+N.
  • La famille de compteurs et centrales de mesure Master Range PowerLogic comprennent plusieurs gammes destinées à surveiller et optimiser la qualité de l’énergie. La série PM8000 est idéale pour les installations industrielles, de classe 0,25 (selon IEC 62053) avec écran déportable couleur LCD de résolution 320 x 240 pixels QVGA. La série PM8000 dispose de fonctions de comptage Wages et de surveillance de la puissance et d’une communication ethernet double port Modbus/TCP. Les centrales de mesure ION7550 et ION7650 ainsi que l’analyseur de réseau ION9000 constituent les appareils les plus précis et puissants de la gamme pour une gestion optimale de l’installation électrique.

     

Phoenix Contact dispose d’une large gamme de produits dans ses familles destinées à la surveillance et à la mesure d’énergie.

  • La gamme de centrales de mesure d’énergie multifonctions EMPro existe en différentes versions de montage (pour panneau frontal ou pour rail Din avec ou sans écran) ainsi qu’en modèles pour transformateur externe jusqu’à 20kA ou pour bobines de Rogowski externes reliées directement à la centrale. La mesure de valeur efficace réelle s’effectue jusqu’au 63e harmonique avec enregistrement des données. La communication Modbus / TCP est intégrée et il est possible d’y adjoindre Modbus RTU, Profinet ou Ethernet/IP selon version.
  • La gamme de compteurs d’énergie avec certification MID EMpro permet une mesure directe jusqu’à 80A ou via transformateur d’intensité externe et est disponible en interface ethernet Modbus/TCP, en interface Modbus RTU ou bus M.
  • La gamme de transformateurs de courant PACT-CT (PACT MCR…) pour courants alternatifs jusqu’à 4000 ampères et courant secondaire 1 et 5A existent pour conducteurs ronds de diamètres 21 à 85 mm ainsi que pour des barres en de très nombreux formats.
  • La gamme de bobines de Rogowski PACT RCP existe en raccordement direct sur les centrales de mesure EMpro ou en versions transformateurs de courant pour mise à niveau comprenant 1 bobine de Rogowski avec soit un convertisseur de mesure sortie 1 A AC ou un amplificateur-séparateur à 4 voies avec des sorties courant (par exemple 4…20mA) ou tension normalisées par exemple (0…10V).
  • Phoenix Contact propose également une gamme de convertisseurs MCR AC/DC pour courants alternatifs, continus et déformés de 0 à 300 V (sortie 0…10V) et 0…600V (sortie 4…20mA) ainsi que des convertisseurs de courant AC MCR-SL ou de tension MACX MCR de 0…+/-600 VDC ou 0…600 VAC avec sorties tension ou courant.