electis subventionne les reprises et créations d’entreprises d’installations électriques

 

La courbe démographique des dirigeants & propriétaires d’entreprises d’installation électrique montre que plus de 50% des entreprises devront être cédées ou transmises dans les 7 ans à venir : un immense défi au regard de la récession qui vient de démarrer et durera probablement 2 ans.

La création d’entreprises d’installation électrique, qui était déjà un grand challenge avant COVID-19, va devenir désormais un « parcours du combattant » qui provoquera probablement l’effondrement des créations en 2020 et 2021. Or, la filière du bâtiment et ses clients ont besoin de maintenir l’important tissu de TPE et PME d’installation électrique françaises, sans quoi le risque de domination des majors provoquerait un déséquilibre fatal à beaucoup de TPE et PME existantes.

 

Dans ce cadre conjoncturel très particulier, electis a décidé de soutenir financièrement les repreneurs et créateurs d’entreprises
d’installations électriques selon les conditions suivantes :

 

CONDITIONS
(Merci d'ouvrir chaque onglet pour en découvrir le détail) :

1. Le code NAF

L’entreprise doit avoir un code NAF xxxx à zzzzz (installateur).

2. Localisation géographique

L’entreprise doit être située en France métropolitaine hors Corse (pour raisons logistiques).

3. Majorité du capital

La création ou la reprise de la majorité du capital de l’entreprise doit être réalisée par une personne physique, entrepreneur individuel ou associé.

4. Majorité du capital détenu

La création ou la reprise de la majorité du capital doit être postérieure au 1er Octobre 2019 (Kbis ou attestation d’avocat à l’appui) ;

5. Diplôme

Ledit créateur ou repreneur doit être diplômé électricien (minimum CAP) ou, au moins d’un BAC+2 en gestion d’entreprise (DUT GEA, BTS Compta, etc. à préciser) ;

6. Obligation du créateur/repreneur

Le créateur ou repreneur ne doit avoir jamais été propriétaire et/ou mandataire social d’une entreprise qui a été placée en redressement ou liquidation judiciaire ;

7. Durée du contrat

La durée du contrat de subvention est égale à un an, renouvelable une fois.

8. Conditions générales

Les Conditions Générales de Vente d’electis sont appliquées.

9. Délai de règlement

Le délai de règlement accordé par electis est de 60 jours avec facturation les 15 et 30/31 du mois.

10. Montant du crédit accordé

Le crédit interentreprise accordé, après examen du projet, est égal à : nombre de monteurs x 7 000 € (attestation URSSAF).

11. Conditions tarifaires

Les conditions tarifaires annuelles (remises sur tarif fabricants, prix nets et ristournes annuelles) d’electis sont appliquées ; si les conditions tarifaires accordées à l’entreprise par REXEL et SONEPAR, hors affaires, étaient meilleures que celles d’electis, cette dernière les appliquerait dès lors que lesdites conditions de la concurrence sont transmises à electis sur papier entête de REXEL ou SONPAR.

12. Dérogations tarifaires

Concernant les dérogations tarifaires appliquées par certains fabricants à l’entreprise, electis s’engage à les appliquer à l’entreprise dès lors que le fabricant y consent, et à déclarer précisément aux fabricants concernés lesdits chiffres d’affaires dérogés. 
electis n’imagine pas un instant qu’un fabricant référencé chez electis s’opposerait à l’octroi via electis desdites dérogations tarifaires sous prétexte que l’entreprise serait localisée dans une région non occupée par une agence physique d’electis

13. Subvention pour les entreprises créées

Pour les entreprises créées : la subvention est égale à 10% des achats facturés par electis à l’entreprise durant la période du contrat.

Cette subvention sera versée trimestriellement, le mois suivant chaque trimestre calendaire, par electis avec possibilité de compensation sur les factures restant à payer par l’entreprise.
En cas de renouvellement du contrat, la subvention est égale à 7% des achats facturés par electis à l’entreprise durant la deuxième période du contrat.

Cette subvention sera versée trimestriellement, le mois suivant chaque trimestre calendaire, par electis avec possibilité de compensation sur les factures restant à payer par l’entreprise ;

14. Subvention pour les entreprises reprises

Pour les entreprises reprises : la subvention est égale à 10% de la croissance sur la même période de l’année précédente, des achats facturés par electis à l’entreprise durant la période du contrat.

Cette subvention sera versée trimestriellement, le mois suivant chaque trimestre calendaire, par electis avec possibilité de compensation sur les factures restant à payer par l’entreprise.
En cas de renouvellement du contrat, la subvention est égale à 7% de la croissance sur la même période de la pénultième année, des achats facturés par electis à l’entreprise durant la deuxième période du contrat.

Cette subvention sera versée trimestriellement, le mois suivant chaque trimestre calendaire, par electis avec possibilité de compensation sur les factures restant à payer par l’entreprise;

15. En cas de vente de l'entreprise

Durant le contrat, en cas de vente de l’entreprise, electis se réserve le droit de cesser sans délai l’application du contrat de subvention selon les caractéristiques du repreneur.